Updates from February, 2005 Toggle Comment Threads | Keyboard Shortcuts

  • sami ben gharbia 5:23 am on February 17, 2005 Permalink | Reply
    Tags:   

    Joli moqueur ! 

    cri

    Tu m’as promis joli moqueur,

    De visiter enfin mon champ.

    J’ai des couleurs et tant de fleurs,

    A te donner lointain printemps.

    • * *

    J’ai la jeunesse de l’aurore,

    Les beaux sourires des matins,

    Et des siestes sous la fraîcheur,

    D’ombre enivrée de jasmin.

    • * *

    Puis j’ai l’intimité des soirs.

    Des étoiles pour tes visions.

    Des rêves gais sur balançoire.

    Et cent portes pour l’évasion.

    • * *

    Sur les pistes de mes contours,

    Il y a course et rires d’enfants,

    Il y a scènes chastes d’amour,

    Entre mes fleurs et papillons.

    • * *

    Sous la voûte de mon azur,

    Sous l’éclatante mer du toit,

    J’ai la verdure du velours,

    Et l’épi doré de la joie.

    • * *

    Côté levant j’arrête la terre,

    Le bleu là-bas est dominant,

    Je l’ai taché de gris, de vert,

    Et de lignes d’un blanc moussant.

    • * *

    Côté couchant, j’ai des hauteurs,

    Grimpe les monts, vois mon génie :

    Quand je définis les couleurs,

    Quand je colore l’infini !

    • * *

    Ouvre l’oreille de ta douceur.

    Écoute les chants de mes oiseaux,

    L’hymne fidèle de mes rivières,

    La percussion de mes ruisseaux.

    • * *

    Viens comme tu es, défie l’hiver.

    Défie le temps et ses décrets.

    Car le trajet qui nous sépare

    N’est qu’un néant de tes foulées.

    La photo utilisée est une composition que j’ai faite en mixant une photo du photographe américain Bill Hocker (prise en Tunisie) et une autre de l’iranienne Atieh Noori.

    Advertisements
     
    • yousra 5:10 pm on October 8, 2010 Permalink | Reply

      joli poême
      entre nous !! alors dans son tu y as eté ? loooooool
      autrement ca serait un un bien joli et triste poême

    • sami ben gharbia 7:27 pm on October 8, 2010 Permalink | Reply

      où ça ? je comprends pas !

    • yousra 11:45 pm on October 8, 2010 Permalink | Reply

      j’ai oublié un mots
      dans son champs, de visiter son champs !!

    • yousra 8:26 am on October 13, 2010 Permalink | Reply

      evidement tu n’es pas obligé de répondre lool ( j’aime vraiment bcp ce poeme, en l’espace d’un instant il m’a fait voyager )
      merci

    • sami ben gharbia 11:14 am on October 13, 2010 Permalink | Reply

      désolé pour le retard de réponse et merci pour le commentaire, c’est très gentil. Dans “son” champ? oui, j ‘y était. En fait, si tu connais Bizerte, ma ville natale, ce poème en est la descriptsion, du moins une tentative !

    • yousra 12:29 pm on October 14, 2010 Permalink | Reply

      tentative réussi, j’ai voyagé c sur. mais où??? c était pas Bizerte.
      a quand le prochain poême?

  • sami ben gharbia 7:31 am on December 16, 2002 Permalink | Reply
    Tags: , ,   

    La prison de l'amour 

    Ô pure beauté, sacrée reine du désir!

    Ô mon amour, mon geôlier, mon élixir !

    Libère les sujets du royaume assiégé,

    Est-il roi celui qui marche esseulé?

    • * *

    Dis à l’éclat éblouissant de ta blancheur,

    À la magie de ta marche sur mon doux cœur,

    Aux ivres tresses basculant ma destinée,

    De secouer l’émoi de ma vue pétrifiée.

    • * *

    Dis à ta bouche source de vin et liqueur,

    À tous les miels qui épicent ta sueur,

    Et aux délices de tes lèvres révoltées,

    De renverser mon écuelle d’avidité.

    • * *

    Dis aux voyelles qui trahissent ta pudeur,

    Aux verbes ardents que conjugue ta candeur,

    À la chanson de tes soupirs, énoncée,

    De chuchoter dans mes oreilles surdité.

    • * *

    Dis à la taille souple et soyeuse de ta chair,

    Puis au satin qui enveloppe ta chaleur,

    Et au coton de tes postures enflammées,

    De rendre les ailes à mes mains, dérobées.

    • * *

    Dis au parfum hypnotisant de ta fraîcheur,

    Au musc secret de ton coup long et charmeur,

    Puis au zéphyr de ton passage embaumé,

    De bien quitter les pauvres filtres de mon nez.

     
    • nathaliebado 3:31 pm on May 17, 2006 Permalink | Reply

      c’est fort et tendre a la fois

      particulierement original

      triste et froid

      particulierement couvert de douleur

      c’est calme et reflechie

      particulierement beau

      c’est la passion et un cris

      particulierement elle attend un coup de fil

      pour lui dir tous sa

      c’est sur elle vous aime

    • biju 2:02 pm on October 28, 2006 Permalink | Reply

      Nathalie raconte des conneries , un conseil de “vieux” routard , ne t’attache pas à la beauté du mot et du geste(ça c’est beau pour le foot) en poésie c’est la dimension méthapysique qui compte , rendre l’invisible profane ,dénoncer aussi l’autre dimension de la saleté , la crade , la laideur .Casimodo aussi avait une face belle et cachée , un coeur qui bat , un oeil qui luit , un sexe qui parjure.Je te dis cela parcequ’au fond je déteste le corporatisme poétique et la facilité, le collage des mots, j’ai bien lu tes poémes et ils ne m’ont même pas énervé , ils sont ridicules par rapport à la profondeur de tes textes , ce genre de poésie studieuse , euphorique avec ses ralents de soufisme et de babacoolisme c’est bien vrai peut remplir l’espace , mais ce n’est pas le rôle de la poésie de “grifonner”les mots , de les caresser dans le sens du poil , elle , elle les viole , les violente , les fait droper à mort, les fout sur le trottoir et les fait bosser , pire que ROKFELLER avec ses ouvriers esclaves.Ce genre de poésie n’a aucune adresse , c’est comme si la bonté , la beauté , l’Homme étaient éternels , comme si on pouvait mettre le vent en symphonie , le bonheur en équation et la mort sur une portée.La poésie est dans la façon de ne pas renoncer à ses propres projections , et si c’est possible de chipper celles des autres.http://bijujunior.blogspot.com/

    • koikoi 3:40 pm on February 14, 2009 Permalink | Reply

      je découvre ce blog et à première vue , j’apprécie !!

    • Sami Ben Gharbia 3:14 pm on February 15, 2009 Permalink | Reply

      bienvenue koikoi sur mon blog

      • yousra 5:12 pm on October 8, 2010 Permalink | Reply

        ah oui! je l’ai savouré ce poeme
        mmmmmmmmmmmmmm

c
Compose new post
j
Next post/Next comment
k
Previous post/Previous comment
r
Reply
e
Edit
o
Show/Hide comments
t
Go to top
l
Go to login
h
Show/Hide help
shift + esc
Cancel